Cette année, les enfants ont de nouveau bien apprécié de pouvoir préparer puis fêter "La fête des frères".

C'est une fête que nous avons inventée à la naissance de Petizon. Comme une bonne partie de la famille était venue nous rendre visite quelques jours après sa naissance et que cela coïncidait plus ou moins avec les fêtes de fin d'année, nous avions décidé d'appeler ce jour "La Fête des Frères".

C'était une joyeuse manière d'accueillir cette nouvelle aventure familiale pour nous tous, puisque nous avions certes un nouveau bébé mais aussi un nouveau "grand frère" à la maison. Granzon avait été bien reconnu ce jour-là en tant que "grand-frère" par toute la famille et il en garde un très bon souvenir puisqu'il pense tous les ans à cette fête désormais ;)

C'est l'occasion, ce jour-là, d'honorer leur fraternité, de se rapprocher, de se dire ce qu'on aime faire avec son frère... C'est aussi un jour qui me permet de leur rappeler des souvenirs au sujet de cette relation particulière qu'ils ont entre eux. En tant qu'adultes, nous avons été témoins de l'amour que ces deux-là se sont portés dès leur première rencontre et j'aime bien entretenir ces doux sentiments avec des petits rappels... on regarde des photos, des vidéos...

fête des frères

 Petizon, à deux ans, passait son temps à faire des bisous à Granzon ^^

Cette année, on a décidé de fêter "La Fête des Frères" entre leurs deux anniversaires. Ce fut l'occasion de faire une pinata, des guirlandes, de s'écrire une petite carte, de recevoir un cadeau chacun et pour Granzon, d'aller acheter quelques bonbons....

Pour ce grand jour, nous avons fait à l'avance des affiches "Fête des Frères" et cela nous a permis de tester plusieurs techniques d'impression.

C'est une activité qui a beaucoup plu aux garçons, c'était un essai et je pense que nous avons compris de quelle manière faire de jolies impressions, ce sera donc encore plus réussi la prochaine fois!

Nous avons d'abord testé avec du polystyrène, matière que je déteste au plus haut point, mais j'avais vu cette idée dans un livre de loisir créatif et je m'étais dit que ça permettrait de recycler le polystyrène qu'on reçoit parfois avec des colis. Il s'agit de graver le polystyrène, d'appuyer à certains endroits ou de faire des trous puis de recouvrir la surface de peinture et de presser sur une feuille.

Cette technique n'a pas vraiment fonctionné car le polystyrène étant composé de petites bulles entrecollées, on voyait trop l'empreinte de ces bulles, ce qui rendait le message peu clair. J'imagine que cette technique fonctionne bien si on veut faire un gros dessin, mais pour des lettres ce n'était pas l'idéal.

Cet essai nous a cependant permis de nous rappeler qu'il fallait écrire les lettres à l'envers si on voulait avoir un message imprimé à l'endroit ^^

DSCN0357

Ensuite, nous avons testé la méthode du coton tige: pour cela, on recouvre une surface plane de peinture, on trace notre dessin avec un coton tige puis on presse sur le papier. Nous avons d'abord essayé avec le dos de plats de cuisine mais ceux-ci étaient légèrement creusés, l'impression n'a pas bien fonctionnée. Nous avons finalement réussi avec une plaque de bois vernie qui était bien plane. Nous nous sommes aidés du rouleau à patisserie pour bien presser.

DSCN0358

 

Pour ce qui est des couleurs, nous avons compris que pour les papiers clairs, il était préférable de choisir des couleurs très foncées et que si on voulait imprimer des couleurs plus chatoyantes et claires, il était préférable d'avoir un papier de couleur foncée.

J'ai bien aimé le fait que nous voulions faire des impressions mais que nous ne savions pas encore vraiment nous y prendre, on a testé, comparé, échoué, recommencé, et appris ;)